Thèmes de travail

RACISME & DISCRIMINATIONS

IMPORTATION DES CONFLITS
Antisémitisme Israël - Palestine
Islamophobie Turquie et Monde arabe
Négrophobie Afrique centrale

Racisme et discriminations

Le racisme et les discriminations sont une réalité de plus en plus présente en Belgique. BePax entend développer une meilleure compréhension des dynamiques du racisme et des discriminations afin de mieux lutter contre celles-ci.

Lutter contre le racisme et les discriminations, c’est participer à la mise en place de conditions telles que plus personne ne puisse être discriminé ou la cible de discours ou d’actes haineux en raison de son appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race, une conviction, une religion. Sont donc notamment concernés l’antisémitisme, l’islamophobie ou la négrophobie.

Aucune de ces luttes ne peut être envisagée individuellement, elles font partie d’un tout et s’inscrivent dans une perspective d’universalisme. Cette perspective est essentielle aux yeux de BePax. En effet, trop souvent, la lutte contre le racisme a tendance à se diviser en une multitude de luttes particulières, trop souvent déconnectées les unes des autres, voire parfois opposées les unes aux autres. Il est important de rappeler l’unicité de la nature humaine qui est, à notre sens, le moteur de la lutte contre le racisme. 

BePax est un lieu de rencontre entre toutes les victimes du racisme entre lesquelles aucune concurrence victimaire ne doit avoir lieu. Si, tous, nous sommes obligés de reconnaître que tous les groupes ne font pas l’objet du même racisme, que la nature et la dynamique mêmes des racismes qui touchent les Juifs, les musulmans ou les Subsahariens sont différentes, il ne peut cependant être question à cet égard de hiérarchisation. La souffrance endurée ne se calcule pas. La lutte contre le racisme se doit d’être universelle au risque de devenir elle-même discriminante.  

Importation des conflits

Il est absolument nécessaire de se pencher sur les conflits importés, ces conflits qui, alors que leur origine est en-dehors des frontières de la Belgique, ont un impact direct sur notre vivre-ensemble.

La Belgique est aujourd'hui une mosaïque de populations, de diasporas et de communautés d'immigration. Beaucoup viennent de régions du monde déchirées par des conflits sociaux, ethniques ou convictionnels. Dans le monde globalisé qui est le nôtre, croire que ces conflits n'auront pas d'impact en Belgique est illusoire. Ceux qui ne s'adressaient pas la parole ou se haïssaient au pays continueront à le faire ici. Ils transmettront ces préventions ou ces conflits à leurs enfants. Ces conflits deviennent les nôtres dans le sens où ils peuvent mettre en danger le vivre-ensemble belge. Il s'agit donc de les comprendre et de tenter d'ouvrir des pistes de dialogue.

Trois zones de conflits impactent plus spécifiquement la Belgique, soit en raison de la taille des diasporas et communautés issues de ces régions, soit en raison de leur poids symbolique : Afrique centrale, Turquie et monde arabe et Israël-Palestine.

En savoir plus sur les groupes de travail de BePax

eventIcon

Prochains évènements

27/09/2017, Formation, une organisation de BePax

FORMATION Racisme, sexisme et homophobie : du stéréotype à la discrimination (COMPLET)

27/09/2017, Formation, une organisation de BePax

FORMATION : Complotisme, déconstruire le discours

Voir tous les évènements