Convictions religieuses et philosophiques à l’école

Rédigé le 30 juin 2015 par: Amandine Kech

Pour gérer les conflits autour des convictions à l’école, cet outil pédagogique propose de mettre en place l’approche interculturelle de Margalit Cohen-Emerique et la méthode d’analyse des chocs culturels.

Aujourd’hui, dans les écoles, on trouve une population aux convictions religieuses ou philosophiques très diversifiée. L’expression des diverses convictions peut être une source de développement de l’esprit critique des jeunes, d'émancipation collective et d’enrichissement réciproque des cultures. Néanmoins, un tel mélange de points de vue entraine également des conflits autour des valeurs existentielles, des pratiques, des prescrits religieux ou des principes de vie inspirés de la laïcité.
 
Pour gérer les conflits autour des convictions à l’école, ce dossier propose de mettre en place l’approche interculturelle de Margalit Cohen-Emerique, et notamment un outil spécifique, la méthode d’analyse des « chocs culturels ». Cette approche invite les professionnels en contact avec d’autres cultures à premièrement identifier leurs propres références culturelles, à s’intéresser ensuite à celles de l’Autre avec qui ils travaillent, pour enfin amorcer un dialogue ou une négociation.
 
Publics cibles : Formateurs de professeurs de l’enseignement secondaire. Professeurs de religion et de morale.  
 

 

Vous pouvez également télécharger gratuitement la version informatique composée du carnet d'introduction et des fiches pédagogiques.

Vous pouvez également commander une version papier de l'outil au prix de 10 € (+2,5 € de frais de port) 

eventIcon

Prochains évènements

10/01/2019, Formation, une organisation de BePax

Formation 12 jours : Devenez référent·e en diversité

Voir tous les évènements