Le défi de la réconciliation au Rwanda...Le cas de Kizito Mihigo

Rédigé le 2 mars 2021 par : Groupe "Dialogue inter-Rwandais"

Taille de police réduire police agrandir police

« Kizito Mihigo composait avec sa tête et son cœur. Souvent en soliste, il mettait tout son corps à contribution. Sa voix chantait l’amour et la paix entre les hommes. Ses mains et ses pieds mettaient en harmonie les notes des instruments qu’il maniait. Comme il avait voulu harmoniser les relations entre les Rwandais ! Son corps est parti mais pas son âme. Il est mort mais son rêve est v

Chanteur et compositeur rwandais, Kizito Mihigo était surtout un acteur de paix et de réconciliation. Sa mort, le 17 février 2020, a provoqué des émotions, a libéré les passions, a suscité des interrogations. Elle a amené les gens à vouloir comprendre qui est réellement Kizito Mihigo et quel était son message.

Un après sa mort, le groupe dialogue inter-rwandais souhaite lui rendre hommage et continuer à faire vivre sa mémoire. Kizito Mihigo priait et chantait. Sa voix ne s’est pas tue, elle habite à présent en nous.

Table des matières

MISSIONS DE BEPAX ET GROUPE INTER-RWANDAIS

CHAPITRE I CHANTER LA RÉCONCILIATION

1. Vie et engagements de Kizito Mihigo Kizito mihigo et la dimension publique de la foi

2. L’œuvre musicale de Kizito Mihigo

CHAPITRE II MORT PRÉCOCE ET INOPINÉE

1. Version officielle

2. Points de vue croisés

3. Version des organisations de défense des droits humains

4. Les medias étrangers

CHAPITRE III LES RECONNAISSANCES POSTHUMES

Ni oppresseurs ni opprimés

ANNEXES: Repères biographiques de Kizito Mihigo

Vous pouvez commander cette étude au prix de 5€ (+3,20€ de frais de port) chez BePax. Veillez à mettre votre adresse complète dans le formulaire ci-dessous pour pouvoir recevoir votre commande.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Accepter